Terre et peintures

le médium terre :

Les caractéristiques physiques de l’argile induisent des réactions affectives à son contact. Le travail de l’argile fait appel à des modes sensoriels très archaïques, favorise les souvenirs de la première enfance, mobilise l’activité musculaire mais aussi réactive le plan des affects, des émotions et des sentiments.
L’argile est une matière naturelle de différentes couleurs : noire, rouge, jaune, verte.
Elle peut être lisse ou rugueuse si chamottée, sa consistance va du dur au mouillé.
Soit on a du plaisir soit on a de la réticence voire de la répulsion à la toucher.
C’est une matière très malléable qui se laisse agresser, caresser, aplanir, griffer, creuser voire manger sans danger.
On peu la travailler sans aucune connaissance technique. On peu la travailler main nues ou avec des outils.
Ce qu’apporte la peinture :
La peinture permet de constater, ressentir et ainsi permets de s’adapter. L’élaboration des formes, par l’utilisation d’une image visuelle, permet de mettre à distance de soi la réalisation. Elle sollicite le corps et plus particulièrement le geste. Selon la précision du geste, elle sera touche du pinceau, ligne pour dessiner et tracer, déchirure ou caresse du matériau. L’amplitude et l’orientation, la précision, la durée et le rythme permettent une situation dans l’espace. C’est aussi l’utilisation de la mémoire à court et à long terme.

La peinture :
• Donne accès à un moyen d’expression de qualité autre que le langage
• De S’engager dans un projet
• De Créer par soi même
• D’enrichir et développer sa sensibilité artistique
• De Découvrir ce que l’on aime, expérimenter
• Elle permet de Se dégager des influences
• De Se faire plaisir
• Favorise la confiance en soi :